LAISSAC AVEYRON SPORT PAINTBALL

Forum de l'association de paintball sportif de Laissac
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Historique du paintball et variantes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BoB
Admin
avatar

Messages : 953
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 102

MessageSujet: Historique du paintball et variantes.   Sam 11 Aoû - 8:48

Présentation du paintball


Le paintball est un sport à mi-chemin entre la balle au prisonnier et une partie d'échec : Deux équipes s'affrontent pour récupérer le drapeau situé chez l'adversaire et le ramener dans sa zone de départ.

Le paintball est une activité sportive ou de loisir opposant deux équipes dont les joueurs sont équipés de masques de protection et de lanceurs (ou marqueurs). Les lanceurs propulsent par air comprimé ou CO2 des billes de peinture de calibre 0.68 constituées de capsules médicales renfermant une gélatine colorée, biodégradable.

Dans sa version sportive, deux équipes de 7 ou de 5 joueurs ou 3 s'opposent pour récupérer un drapeau situé dans la base adverse afin de le ramener à sa base dans un temps limité. Un joueur est éliminé du match quand il est touché par une bille et que celle-ci éclate, laissant une trace de peinture sur une partie de son corps ou de son équipement.

Le paintball est un sport d'équipe. De ce fait, il y a une stratégie à adopter suivant la configuration de la surface de jeux gonflable et les places des joueurs (attaquant, couvreur...)

Ce sport peut être dangereux s'il est mal encadré ou si les conditions de sécurité ne sont pas respectées (zone de jeu clairement délimitée par des filets, port d'un masque spécifique, lanceur en bon état et plafonné à une certaine vitesse, bouchon de canon mis en permanence hors des terrains, etc.)


Histoire

Les premiers lanceurs furent utilisés par les éleveurs Australiens pour marquer le bétail dans les années 1970. En effet la taille des ranchs et la méthode d'élevage des troupeaux qui paissent dans la nature, oblige alors les éleveurs à travailler comme des cowboys des temps modernes. En moto, quad et hélicoptère, ils rassemblent les troupeaux et comme le cas se présente souvent les animaux peuvent se regrouper avec des animaux d'autres ranchs. Il fallait donc pouvoir, avant d'embarquer les animaux, un moyen simple pour marquer la propriété, qui était visible sur le moment grâce aux marquages au fer rouge. En réalité le paintball est né de l'isolement de ces ranchs, qui peuvent couvrir des centaines de km² et où le seul moyen d'accéder est soit le 4×4 soit l'avion. La population est principalement masculine et l'utilisation des lanceurs hypodermiques afin de lancer les capsules de peinture fut alors utilisées pour s'amuser entre cowboys… Ce sont des choses qui arrivent et parallèlement à ceci les gérants des exploitations purent remarquer une baisse des bagarres au sein des leurs hommes. À la fin des années 70, des tournois opposaient alors des ranchs voisins afin de faire décompresser les hommes puis la Nouvelle-Zélande fut « touchée », avant d'arriver aux États-Unis, où les lanceurs pour marquer le bétail furent exportés en 1979. Sous forme de jeu à proprement parler comme on le connaît aujourd'hui, il s'est tout d'abord développé aux États-Unis. Le premier tournoi a été organisé le 27 juin 1981. Il est alors connu sous le nom de National Survival Game aux États-Unis d'Amérique, et Skirmish Games en Australie, mais y est dès 1984 désigné sous le nom de paintball par les fabricants dans les boutiques de jeux et sport, et parfois même dans les supermarchés.

Cette activité est arrivée en Grande-Bretagne à la fin des années 1980 puis en France et dans le reste de l'Europe au début des années 1990, sous l'influence entre autres de séminaires de motivation d'entreprise ou de jeu de rôle grandeur nature.

Le jeu se révèle extraordinairement tactique et est un excellent sport d'équipe très riche en interactions et en sensations. Il présente par ailleurs l'avantage d'être très complet en demandant un large panel de compétences.

Les clubs français se sont organisés en « fédération » en 1996 pour promouvoir une vision plus sportive du paintball. En 2006, elle comprenait 24 000 licenciés et regroupait 212 clubs affiliés dans 22 ligues. Des tournois régionaux, nationaux et internationaux sont organisés. Aujourd'hui le paintball est officiellement représenté dans près de quarante pays sur tous les continents. Des championnats internationaux ont lieu tous les ans pour des matchs par équipes de 5 et 7 joueurs. Ils regroupent entre 50 et 200 équipes à chaque fois et durant la saison 2006/2007, deux manches ont lieu en France : la World Cup à Toulouse et le Disney French Open à Disneyland Paris.

Ou pratiquer ?
Le jeu s'est développé sur des terrains en plaine garnis d'obstacles artificiels permettant aux spectateurs une vision de l'ensemble du jeu. Des parcours en salle sur le même principe existent également. Enfin se sont développés dernièrement des obstacles gonflables pouvant être installés sur n'importe quel type de terrain sportif et offrant une très bonne visibilité aux spectateurs, ils sont rapidement devenus la norme pour les compétitions.

Le paintball sportif

Le paintball dit sportif représente la version ancienne et adaptée à la compétition de loisir du même nom. Il peut être au choix classé dans la catégorie des sports extrêmes (par les sensations qu'il procure)

Un travail important a été fait pour débarrasser le paintball sportif de sa connotation militaire, les tenues de camouflage et les billes de couleur rouge sont par exemple interdites en compétition en France. Le paintball sportif se distingue également par l'utilisation d'un terrain normalisé symétrique permettant aux spectateurs de suivre les parties en toute sécurité.

En compétition, les terrains sont constitués d'obstacles artificiels (gonflables le plus souvent) organisés de manière symétrique et qui doivent être complètement entourés de filets de 5,80 mètres de haut afin d'éviter les projections de billes sur les spectateurs.

Malgré l'appellation paintball sportif, cette activité est considérée en France comme une « activité physique de loisir » et non un sport, par le ministère chargé des Sports. Les fédérations de paintball sportif européennes sont regroupées sous l'entité EPBF (European PaintBall Federation) qui gère un système de licence commun aux circuits privés et associatifs. Cette même EPBF est sous l'égide de l'UPBF (United Paintball Federation) regroupant les fédérations américaines et asiatiques. Il n'y a néanmoins pas encore de vrai circuit mondial organisé.

La compétition en France

La Fédération de paintball sportif s'occupe de la gestion des compétitions fédérales via des ligues régionales. Chaque ligue est autonome au niveau de la gestion de son championnat régional, et les saisons sont établies sur un calendrier national. A la fin de chaque saison est organisé un championnat national (aussi appelé championnat de la Fédération) regroupant les meilleures équipes de chaque format. Pour participer à la Fédération et afin d'aider à l'obtention d'un agrément Jeunesse & Sport pour devenir Fédération Nationale, les clubs doivent être structurés sous forme d'associations dont les adhérent acquièrent une licence fédérale de compétition si l'on veut participer au circuit de sa ligue, ou de loisir si l'on souhaite simplement pratiquer le paintball sur un terrain affilié.

En France seuls cinq formats de jeu sont reconnus par la FPS

La compétition en Europe

Organisée autour d'un organisme privé, le Millennium Series, le circuit européen est actif depuis 2000, bien que son format évolue encore chaque année. La gestion du championnat se fait selon un calendrier d'avril à octobre, avec cinq étapes situées dans des pays tels que la France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne principalement, mais aussi la Belgique ou l'Espagne, le Portugal et les Pays Bas par le passé.

La compétition dans le monde
Le paintball est très populaire aux États-Unis, c'est le troisième sport extrême avec plus de 10 millions de pratiquants , il existe deux circuits majeurs nationaux :

* la National Professional Paintball League : jeu à 7 joueurs en marqueurs semi-automatiques et une catégorie Pompe à 5 joueurs.

* la National X-Ball League organisée par la PSP (Paintball Sport Promotion): jeu à 5 joueurs en marqueurs semi-automatiques avec tir assisté en format long "X-Ball". La PSP fonctionne comme les circuits classiques de sport collectif professionnel américain avec des franchises par ville.

Le premier circuit asiatique a fait ses débuts en 2006.

Autres formats de jeux
D'autres formats de jeux non sportifs, mais personnalisables, sont pratiqués, le plus souvent dans le cadre d'associations de joueurs affiliés ou non à la Fédération de paintball sportif. Veuillez cependant noter que ces formats du jeu, bien que considérés comme non sportifs, demandent de la part des joueurs un effort physique et psychologique intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Historique du paintball et variantes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ENDURO HISTORIQUE de BADAROUX 10 Octobre 2010
» Montée historique d'Arboras.
» grand prix historique NOGARO + trophée alain fabre( photos )
» Montée Historique du Maquisard 2010
» L'historique des moteurs en V Honda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LAISSAC AVEYRON SPORT PAINTBALL :: INFO PAINTBALL :: Divers-
Sauter vers: